Blog

Vrai ou faux ? Les trois rumeurs les plus tenaces sur les voitures électriques

Vrai ou faux ? Les trois rumeurs les plus tenaces sur les voitures électriques

1.   Les voitures électriques sont plus néfastes pour l’environnement

Réponse courte : faux

Réponse longue :

Plusieurs études scientifiques ont effectivement démontré que la production de voitures électriques consomme nettement plus d’énergie que celle de véhicules classiques. Il est donc exact qu’elle est plus néfaste pour l’environnement.

Mais après la mise en circulation, l’impact d’un modèle classique rattrape vite celui d’une voiture électrique en raison de la différence au niveau des émissions de CO2. Et si nous tenons compte de la totalité de ces émissions sur la durée de vie moyenne d’une voiture, cet impact se révèle beaucoup plus élevé pour un véhicule classique. L’ampleur de l’écart entre les émissions dépend de plusieurs facteurs, notamment la provenance de l’énergie utilisée pour recharger la batterie et le nombre de kilomètres parcourus.

Beaucoup d’adversaires des véhicules électriques accusent aussi leurs batteries d’être peu écologiques. Or, leurs composants sont recyclables à 95 %. Le fait est que la production de batteries lithium-ion exige l’extraction de certains matériaux nécessaires à leur fonctionnement. Les activités minières, de quelque nature que ce soit, ne sont pas du tout écologiques. Mais l’extraction de pétrole libère quant à elle d’énormes quantités de dioxyde de carbone et de méthane dans l’atmosphère. L’une n’est donc pas pire que l’autre.

 

2.   Les voitures électriques n’ont pas une autonomie assez grande

Réponse courte : généralement faux, mais pas toujours

Réponse longue :

La plupart des voitures électriques disponibles sur le marché ont une autonomie réaliste de 200 à 350 km, la Tesla Model 3 et la Tesla Model S étant les seules à dépasser 400 km. Une différence incontestable par rapport aux 500 à 1000 km d’autonomie des voitures à essence et diesel.

Mais saviez-vous que le conducteur belge moyen parcourt à peine 40 km par jour et qu’environ 90 % des voitures électriques sont rechargées à domicile ? Pour la grande majorité des automobilistes, l’autonomie des voitures électriques est donc largement suffisante.

Et pour les trajets plus longs ? Tout dépend de la disponibilité des bornes de recharge rapide sur votre itinéraire. Si vous en avez une sur un trajet de 400 km, vous pouvez achever votre voyage après une seule halte de 30 à 60 minutes. Ce qui représente le même nombre d’arrêts et le même temps d’arrêt que la plupart des conducteurs de voitures à essence ou diesel feraient ou prendraient. Si vous n’aimez pas faire de pause, une voiture électrique suscitera probablement de la frustration aujourd’hui.

Mais la technologie progresse à toute allure. La première Nissan Leaf  avait une batterie de 20 kWh, la génération actuelle est équipée d’une batterie de 40 kWh et en juin de cette année, Nissan Leaf en sortira une de 60 kWh. Celle-ci réduira pratiquement à néant la différence d’autonomie entre les véhicules électriques et classiques.

 

3.   Les batteries ont une faible durée de vie et leur remplacement coûte très cher

Réponse courte : faux

Réponse longue :

Un grand nombre de personnes sont frustrées par la courte durée de vie de la batterie de leur smartphone et craignent qu’il en aille de même avec celle de leur voiture électrique. Or, ces dernières ont une composition, une utilisation et une recharge complètement différentes.

Les véhicules électriques de première génération ont aujourd’hui 10 ans et la détérioration de leurs batteries est presque négligeable. Une étude a par exemple montré qu’au bout de 193 000 km, les batteries de taxis Nissan Leaf possédaient encore 75 % de leur capacité. Mieux même, après 240 000 km, la capacité de batteries Tesla s’élevait encore à 90 %. Une analyse du nombre moyen de kilomètres parcourus par les consommateurs avant qu’ils revendent leur véhicule montre que ces batteries ne commencent à poser problème que bien après ce moment.

Ajoutons encore qu’en Belgique, tous les constructeurs ou presque offrent une garantie de 8 ans ou 160 000 km sur leurs batteries électriques. Plusieurs marques automobiles vont même plus loin et promettent une garantie à vie. Un remplacement ne vous coûtera donc rien dans la plupart des cas.

 

Tags

voitures électriques, voitures électriques à batterie, voitures électriques écologiques, autonomie des voitures électriques
Contactez-nous
02 706 41 41